lundi 29 août 2011

un coup de vieux

 Pas plus d'exactitude à fêter l'anniversaire de mon blog que les autres anniversaires. Faut dire qu'on a pas idée de naître en plein milieu de l'été alors que je n'ai pas de calendrier sous le nez pour me le rappeler. Pour un peu je ferais un faux et décréterais sa naissance au 1er septembre. Ce blog est donc reparti pour 1 an de plus, c'est à dire combien déjà....il devient tout rouge et baisse les yeux, voilà qu'il se trouve trop vieux et fait mine de ne rien entendre! (je vous le dis en grand secret, il a 4 ans..)

 A la création de ce blog, notre maison ' avec beaucoup de potentiel '

                         DSC02898

était dans un bel état. Voici quelques avant-après...

2011_08_286

 Pas d'escalier pendant une grande partie des travaux, montée par l'échelle au-dessus du vide du sous-sol.

2011_08_28__2_

 Les photos n'ont pas le même point de vue, car ici au départ l'entrée était minuscule, la cloison a été abattue, libérant la fenêtre ovale qui était masquée. La porte d'entrée et toutes les fenêtres ont été refaites à l'identique allégées de quelques petits bois.

2011_08_28

 L'escalier a été détruit et le palier recouvert de tomettes a été créé.

2011_08_285

 Les fenêtres partiellement bouchées par l'ancien escalier ont retrouvé la vue.

      DSC05731

 Les vieilles fenêtres n'ont pas toutes été jetées, on les retrouve par-ci par-là...Nous avons beaucoup travaillé ici (beaucoup cassé au départ), mais les gros travaux ont été réalisés par des artisans. C'est fou ce qu'il y a à faire dans une maison à restaurer; C'est notre 2ème gros chantier. La 1ère fois, rien à voir, c'était une ancienne ferme bretonne dans son jus.

 

Un anniversaire de blog  ici aussi.

                                  67622704

                                                  Bonne semaine...

 

 

 

Posté par irma_svd à 15:57 - - Commentaires [83] - Permalien [#]
Tags : ,


dimanche 1 février 2009

AVANT-APRES / VOUS AVEZ DIT BIO?

AVANT-APRES (les achats de brocante n'étant pas faits pour rester dans un coin en attendant demain...):

temp2

temp21

temp22

                                             d_co_1

Et dans la rubrique: ÇA S'ARRANGE (ou: on nous en rajoute encore une couche! Chez laquelle d'entre vous j'ai lu la métaphore sur la grenouille????)

(source: "le canard enchaîné" mercredi 21 janvier 2009, article: mauvaise farce pour le bio)

"LES Français réclament du bio.

On va leur en donner, mais ce ne sera pas forcément celui auquel ils pen­sent. Chaque année, la demande grimpe de 10 %. Le pépin, c'est que, derrière, ça ne suit pas : avec 2 % des surfaces cultivées chez nous (contre 15% en Autriche, par exemple), on est obligés d'importer la moitié du bio qu'on ingurgite.

Heu­reusement, l'Europe veille au grain. Elle a pondu, en juillet 2007, un nouveau règlement qui vient d'entrer en vigueur ce mois-ci. Désormais, les mêmes règles s'appliquent dans tous les pays.

Résultat : en France, où l'on avait le haut du panier, on va pou­voir s'offrir du bio allégé. Prenez les cochons, les vaches et les volailles : il fallait produire à la ferme 50 % de ce qu'on leur met dans la gamelle. Désormais, on pourra se contenter de 10 %. Avant, quand un agricul­teur se convertissait au bio, il devait, au bout de huit ans, ne plus faire que du bio. Dorénavant, il aura le droit de vendre ses légumes bio tout en produisant à côté du poulet en batterie. Mieux, on pourra éle­ver du cochon bio sur caillebotis. Vous savez, ces dalles en ciment avec la fosse à lisier en dessous à la place de la paille. A condition que cela ne dépasse pas 50 % de la porcherie. Autre joyeuseté : jusqu'à présent, le cochon bio, c'était 182 jours mini­mum avant de l'amener à l'abattoir, désormais, c'est quand on veut. Pour le poulet, on passe de 80 à 70 jours (c'est toujours mieux que la volaille en batterie à 45 jours).

Côté boîte à pharmacie, ça vaut aussi le détour. Avant, pour les poulets de chair et les poules pondeuses, c'était zéro antibiotique et 1 traitement antipa­rasitaire. Maintenant, ce sera 1 antibio et no limit pour les antiparasi­taires. Chez les ovins, on rajoute 1 antibio (ce qui fait 3) et autant d'antiparasitaires qu'on veut. L'éleveur de porcs reste à 1 antibio, mais a également carte blanche pour les antiparasitaires. Quant à la vache laitière, ça lui fait 3 antibios au lieu de 2. Enfin, pour les OGM, persona non grata dans le bio, on pourra désormais en trouver trace jusqu'à 0,9 % !

A croire que Bruxelles veut nous rendre verts de rage !"

-- Je n'ai pas trouvé de lien pour cet article qui est une recopie du journal --

                                             

                                             d_co_1

Vous avez la semaine pour rendre visite à Domi et sa

                                             

Posté par irma_svd à 13:30 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : ,