lundi 29 octobre 2012

semaine cataclysmique

Nous étions bien tranquilles dans notre petit coin de France, encore en tee-shirt et jambes à l'air. Jusqu'à ce que la météo se penche sur notre cas. Dimanche dernier nous eûmes droit à une nuit de folie où il faisait aussi jour à 2 heures du matin qu'en pleine journée. Des orages terribles (et la pluie qui va avec) ont ponctué la nuit.

Mais nous tenions bon, toujours en tee-shirt...De belles journées nous donnèrent raison jusqu'à ce qu'à nouveau des trombes d'eau nous tombent droit dessus. Bien sûr nous étions en pleine sécheresse, mais tout ça d'un coup c'est de l'abus de pouvoir.

Pour couronner le tout, voilà que vendredi matin la fée électricité avait déserté le quartier. Rien à voir avec la météo, des travaux électriques qui avaient mal tourné. Comme ce jour-là le ciel avait décidé de s'habiller hivernal, après le jour en pleine nuit du début de semaine, cette fois c'était la nuit à midi. Dans l'après-midi la panne était réparée, mais impossible de récupérer le réseau.

La semaine n'était pas finie. Samedi en fin d'après-midi, le vent s'est levé. Nous avons eu droit à une nuit des "hauts de hurle-vent" dont je n'ai pas le souvenir depuis que nous habitons ici. Et le choc thermique au lever du jour. Fini le tee-shirt, finies les jambes nues. Pull, manteau, écharpe étant le minimum pour mettre le nez dehors: 5° soit une douzaine de degrés de moins que la veille. J'ai quand même rencontré en ville un homme en tee-shirt et tongues. Pas pour frimer, visiblement au bord de la congélation il n'avait pas dû consulter la météo. Car il faut bien reconnaître que pour une fois, elle ne s'est pas trompée.

Je vous ai dit que nous avions eu de belles journées (il faut lire 2 belles journées) cette semaine. Dont l'une fût consacrée à une journée atelier avec les copines. Suite à un après-midi déco chez Marie et la réception de notre commande Eleonore déco, nous avons testé le pochoir chiffres romains sur des petites étquettes. Comme le lendemain était le fameux jour gris sans électricité j'ai continué sur ma lancée ne pouvant pas faire grand chose d'autre:

     DSC09453

     DSC09455

     DSC09452 

     DSC09451

Pochoir chiffres romains et peinture fer Eleonore déco traitée au vinaigre pour un effet rouillé. Au verso, strophes découpées dans un vieux livre mal en point. Reportage chez Fata Morgana, contrairement à Morgane, j'ai biseauté un côté des étiquettes.

                             DSC09458

J'adore les rues bordées de palmiers, surtout à l'automne après un coup de vent, quand des kilos de graines sont à terre (en plus de palmes). Ca colle aux chaussures et vous êtes bons pour nettoyer votre sol à l'éponge grattoir...

Je sais, il y a pire!

Bonnes vacances.

 

Posté par irma_svd à 05:00 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags :